18 février 2008

Nomads land

Il y a tout juste un an, en terrasse d'un restaurant, il m'a demandé de vivre avec lui. Cette proposition impliquait de quitter ma région de naissance pour la sienne mais je n'ai pas hésité. J'ai dit oui et ensuite j'ai tremblé. J'ai dit oui en me parant d'un filet, en expliquant que j'avais juste besoin de quelques semaines, qui faisaient quelques mois, pour savourer encore un peu, pour profiter pour faire le plein puisque, de toutes évidences, rien ne serait plus jamais pareil. J'ai donné ma démission, j'ai fait des fêtes... [Lire la suite]
Posté par Traash à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2008

I'm a looser baby so why don't you kill me

On cherchait un film à regarder en "famille" alors on a encore inséré le dvd de "Little Miss Sunshine" dans le lecteur. Toute cette détresse qui finit par les unir alors qu'au départ c'était pas gagné. Ce film installe en moi une sorte de plénitude et me fixe un sourire au visage tellement tous les personnages sont entiers. Pourtant pour le père au départ c'estpas évident de l'aimer. Américain typique qui a tellement peur de l'échec qu'il en fait sa névrose et son métier, qui a de grands discours universels à... [Lire la suite]
Posté par Traash à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2008

Eros thérapie

Il accepte de m'aider, l'amour doit lui en donner l'envie. Alors je m'allonge à ses côtés dans la chambre obscure, je me colle à lui et je ne fais même pas le pas d'entamer la conversation. je n'ose tellement pas me confronter à la réalité qu'il va me narrer.Il dit du vrai, il pose des questions, il tire des conclusions. Tout en me tenant contre sa peau qui me calme.Il croit que j'ai forcément un truc qui me fait vibrer, que tout le monde l'a, qu'il faut que je le cherche puisqu'on ne m'a jamais montré comment faire. Il pense même que... [Lire la suite]
Posté par Traash à 12:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 février 2008

Complainte

C'est comme si j'étais dans une salle obscure à regarder une histoire sans intérêt qui végète. Sauf que ce film est celui de ma vie."Ton problème c'est que tu es spectatrice de ta propre vie"C'est vrai, je l'ai toujours pensé. Je ne me suis jamais mise en valeur par moi-même, de toutes façons je ne pourrais pas, je ne sais rien faire, je ne m'intéresse à rien. Je n'y arrive pas. Pas plus de 2 séances d'un sport ou d'une activité n'est possible pour moi. Je me lasse.Voilà, je me lasse inlassablement.Je me laisse donc porter... [Lire la suite]
Posté par Traash à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]